Du mal à dormir ?
Essayez Nastent®

Les troubles du sommeil, notamment l’insomnie, touchent jusqu’à 20 % des Français qui sont des habitués aux somnifères. Ce choix n’est pas sans risque. 

La France est classée parmi les plus grands pays consommateurs de somnifères au monde. Avec plus d’un quart de la population atteint d’insomnie, elle met certains hypnotiques en vente libre et d’autres sur ordonnance. 

Sommaire

  1. Troubles du sommeil : quand parle-t-on vraiment d’insomnie ?
  2. Troubles du sommeil : les somnifères sont-ils la solution ? 
  3. Troubles du sommeil : quelles alternatives aux somnifères ?
Troubles du sommeil et somnifères : avantages et inconvénients

La France est classée parmi les plus grands pays consommateurs de somnifères au monde. Avec plus d’un quart de la population atteint d’insomnie, elle met certains hypnotiques en vente libre et d’autres sur ordonnance. 

Troubles du sommeil : quand parle-t-on vraiment d’insomnie ?

Les problèmes de sommeil perturbent vos activités et conduisent à des dérèglements physique et émotionnel. Toutefois, si vous ne dormez pas facilement, vous n’êtes pas forcément insomniaque. Les professionnels de santé notent néanmoins la précipitation des patients vers les somnifères

L’insomnie se décline en trois sortes et son apparition fréquente ou chronique permet de diagnostiquer le trouble :

  • insomnie par réveil précoce, vous vous réveillez une heure plus tôt que d’habitude ; 
  • insomnie du maintien du sommeil, vous vous réveillez la nuit et restez éveillé plus d’une demi-heure ;
  • insomnie à l’endormissement, vous prenez plus d’une demi-heure avant de retrouver le sommeil.

Le manque de sommeil affecte votre vie quotidienne, mais les causes peuvent également se trouver dans les habitudes.

Quand elle est d’origine pathologique, l’insomnie est causée par l’apnée du sommeil, la dépression ou encore l’anxiété.

D’autres fois, elle fait suite à de grands changements dans la vie : deuil, départ, licenciement, maladie, séparation, etc.

Troubles du sommeil : les somnifères sont-ils la solution ? 

Les somnifères se présentent comme des remèdes faciles et efficaces en cas d’insomnie. Depuis les années 1980, ces médicaments n’ont cessé de séduire les Français. Il faut dire qu’ils soulagent les perturbations nocturnes en détendant l’organisme, ayant souvent un effet sédatif. Ils ont également des propriétés anticonvulsives et anxiolytiques.

Combinés, ces éléments atténuent la nervosité et facilitent ainsi l’endormissement

Cependant, les hypnotiques ne sont pas sans risque et ont des effets secondaires. Ils engendrent d’autres troubles, comme ceux de la mémoire, de l’activation musculaire ou encore de l’attention. Leurs ingrédients contiennent une molécule pouvant affecter l’activité cérébrale. D’autres désagréments peuvent également surgir ; il s’agit notamment des migraines, des nausées, des vomissements et des étourdissements. 

Troubles du sommeil : quelles alternatives aux somnifères ?

Un sommeil agité chronique impacte votre vie aussi bien émotionnellement que professionnellement. Toutefois, vous n’êtes pas obligé de vous tourner vers les somnifères qui sont néfastes sur le long terme. 

La nature regorge de plantes et de formules aux vertus relaxantes. Parmi ces alternatives, vous avez entre autres la camomille allemande, la mélisse, la racine de valériane ou encore la lavande. Le houblon permet aussi de traiter l’anxiété et l’irritabilité ; causes reconnues d’insomnie

Si vous ronflez, ce bruit de gorge peut aussi vous réveiller et affecter la qualité de votre sommeil. Les dispositifs anti-ronflement Nastent sont des alternatives pour dormir paisiblement et en toute sécurité. 

Les TCC ou thérapies cognitivo-comportementales ont également fait leurs preuves. Il s’agit de quelques pratiques servant à identifier les facteurs d’insomnie dans son mode de vie. Les séances sont assurées par des spécialistes et des psychologues.

Par ailleurs, les techniques de respiration et de relaxation ainsi que la méditation sont autant de solutions qui vous aideront à retrouver facilement le sommeil. 

Sources :

https://sante.lefigaro.fr/article/insomnie-quelles-sont-les-alternatives-aux-somniferes/

http://conseils-sante.pharmashopi.com/complements-alimentaires-pour-dormir/

https://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_dormir/ps_6229_sommeil_nouveaux_somniferes.htm

https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-neurologiques/sommeil/pourquoi-il-ne-faut-pas-prendre-de-somnifere-chaque-nuit-334361

http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/c_51424/les-prescriptions-du-sommeil-faut-il-prendre-des-somniferes

Découvrez le starter kit
Acheter

Souscrire à l'abonnement Nastent

Du mal à dormir ?
Essayez Nastent®
%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%C3%A0+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux