Terreur nocturne : Causes, mécanisme et traitement

Terreur nocturne : Causes, mécanisme et traitement

La terreur nocturne peut toucher les nourrissons (dès l’âge de 9 mois), l’enfant, l’adolescent ou l’adulte. Elles provoquent des manifestations impressionnantes que l'on confond parfois avec les rêves d’angoisse nocturne ou les cauchemars. La terreur nocturne n'est pas un rêve qui provoque des émotions négatives, telles que la peur, la colère ou la tristesse. Elle provoque une peur intense, mais sans raison apparente. Il faut noter que les terreurs nocturnes se produisent entre 1 à 3 heures après le début de l’endormissement pendant la phase de sommeil lent IV, tandis que le rêve d’angoisse se produit pendant le sommeil de stade II et le cauchemar dans la seconde partie de la nuit, pendant le sommeil paradoxal.
Vous avez tout essayé ?

Essayez ce tube révolutionnaire et respirez ! Des milliers de Français l'ont adoptés pourquoi pas vous ?

Dispositif médical contre le ronflement, consultez votre ORL.

DÉCOUVRIR

Les causes de la terreur nocturne

Les terreurs nocturnes toucheraient près de la moitié des enfants jusqu’à l’âge de 4 ans. Elles sont nettement moins fréquentes lorsque l’enfant atteint l’âge de 5 ans. La terreur nocturne chez l'enfant peut avoir des causes d’origines très différentes. Il faut donc distinguer : – Les causes d’origine physique (difficultés respiratoires telles que l’asthme, une obstruction ORL, une poussée de fièvre due à une maladie infectieuse ou parfois la prise de certains médicaments…). – Les causes d’origine héréditaire. – Les causes événementielles (un état de fatigue dû à des modifications dans la vie quotidienne de l’enfant). – Les événements anxiogènes (changement de nourrice, disputes entre les parents, déménagement, arrêt brutal de la sieste…) qui peuvent provoquer une angoisse nocturne. La terreur nocturne de l’adolescent ou l’adulte est beaucoup plus rare (moins de 5 % de la population est touchée). Les causes exactes de cette terreur nocturne sont encore méconnues. On cite toutefois le manque de sommeil, un excès de substances excitantes dans les heures qui précèdent celle du coucher, et d’une manière générale un état de stress permanent.
INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Et recevez tous les mois :

✔ Les derniers articles du blog

✔ Nos réductions exceptionnelles en avant première

Les mécanismes de la terreur nocturne

La terreur nocturne est un phénomène qui fait partie des parasomnies (troubles du sommeil). Elle survient d’une manière soudaine et brutale. L’enfant se dresse dans son lit en hurlant. On le retrouve en position assise, parfois debout, les yeux grands ouverts. Ses propos peuvent être incohérents. Il est souvent essoufflé, transpirant, et les joues enflammées. Il peut parfois présenter un comportement agressif. Il est difficile de le faire sortir de son sommeil. Cet épisode peut être très court (quelques minutes), mais il peut aussi se prolonger pendant une demi-heure. Dans la terreur nocturne de l'adolescent ou de l'adulte, on remarque au réveil un total oubli de la crise survenue, contrairement au cauchemar qui laisse une impression pénible et quelques bribes de souvenir. Comme pour l'enfant, on constate que la terreur nocturne ne le réveille pas et qu'il continue à dormir, même si l’on constate qu’il a les yeux ouverts. Que ce soit chez l’enfant, l’adolescent ou l’adulte, les terreurs nocturnes peuvent également être accompagnées d’un phénomène de somnambulisme.

terreurs nocturnes adultes

Le traitement des terreurs nocturnes

Aucun traitement médical n’est en mesure de traiter la terreur nocturne de l'enfant qui s’estompe généralement avec le temps. Ce sont des épisodes de troubles du sommeil que l’on doit considérer comme transitoires. La réassurance apportée par les parents suffit souvent pour que les choses rentrent dans l’ordre. Il est certain qu’une bonne hygiène de vie va favoriser le sommeil de l’enfant. Respecter les heures du coucher, faire en sorte d’éviter les jeux qui peuvent l’exciter ou la lecture d’histoires effrayantes, sont autant d’atouts pour un sommeil apaisé. Si les conditions quotidiennes de la vie de l’enfant ont été perturbées pour une quelconque raison, il est également conseillé d’en parler avec lui, afin de le rassurer, car le changement est toujours perturbant et source de stress. Lorsque les terreurs nocturnes se produisent souvent et qu'elles finissent par perturber le sommeil de tous les membres de la famille, il est alors préférable de consulter un médecin ou un pédiatre. Le professionnel de santé sera plus à même de rassurer les parents et de décider de la bonne conduite à suivre.

terreurs nocturnes traitement

Terreur nocturne et apnée du sommeil

L’apnée obstructive du sommeil consiste en de brefs arrêts de la respiration, d’une manière involontaire. C’est une pathologie qui touche généralement les adultes, mais elle peut aussi toucher les enfants. Elle perturbe profondément le sommeil, provoque des ronflements et des reprises de la respiration particulièrement bruyantes. Il arrive parfois que l’apnée du sommeil soit confondue avec une terreur nocturne. Dans ce dernier cas, il existe à présent des solutions peu envahissantes comme des orthèses, dispositifs médicaux simples d’emploi et discrets. Ils permettent de libérer les voies respiratoires dont l’obstruction est parfois responsable des terreurs nocturnes. Ils assurent une respiration continue et apaisée et un sommeil réparateur. Une deuxième solution existe. Son principe consiste à avancer le maxillaire inférieur (mandibule) à l’aide d’une orthèse. Il s’agit là aussi de supprimer toute obstruction des voies respiratoires en libérant le passage de l’air au travers du pharynx.

Conclusion

Les terreurs nocturnes sont des troubles du sommeil qui inquiètent souvent les parents, mais qui disparaissent généralement à la sortie de l’enfance. Les terreurs nocturnes ne se soignent pas, mais peuvent être diminuées avec une bonne hygiène de vie. Enfin, il ne faut pas oublier qu’elles peuvent être dues à une cause physique comme une obstruction des voies respiratoires, ce qu’un médecin sera en mesure de diagnostiquer.

Restez informé

Découvrez naśtent™

naśtent™ est une orthèse discrète qui s'insère par le nez et dont l'extrémité atteint le voile du palais. Il permet de maintenir une respiration régulière empêchant l'obstruction des voies respiratoires à l'origine de réveils fréquents, d'apnées du sommeil et de ronflements.

Arrêtez de ronfler

naśtent™ est la nouvelle génération de dispositifs médicaux pour arrêter de ronfler.

Prix : 25.00€

Pour quoi débuter avec le starter-kit ?

Starter kit a été conçu pour vous arrêter rapidement de ronfler et vous habituer progressivement à nastent™. Disponible en deux versions (pour narine droite et pour narine gauche), il vous servira à identifier le nastent™ classic adapté à votre morphologie pour en finir avec les ronflements et réduire les apnées du sommeil.

Achetez votre starter-kit

Déterminez votre meilleure narine

Choisir son côté

Starter kit narine gauche
Starter kit narine droite
Cliquez sur ce lien pour essayer les 2 et profiter de la livraison gratuite

Partagez cet article

%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux