Du mal à dormir ?
Essayez Nastent®
Les sueurs nocturnes, également appelées hyperhidrose du sommeil, sont une plainte fréquente en consultation externe, mais la littérature sur le sujet est rare. La transpiration nocturne peut être très gênante pour le patient et le partenaire de lit, provoquant souvent le trempage du linge de lit et est associée à une qualité de vie réduite. Cependant, seule une minorité de patients signalent ce symptôme à leur médecin.

Sommaire

  1. C’est quoi les sueurs nocturnes ?
  2. Sueurs nocturnes : Les causes chez l’homme
  3. Sueurs nocturnes : Les causes chez la femme
  4. Sueurs nocturnes quelles conséquences ?
Sueurs nocturnes : Causes, Explications et conséquences

Les sueurs nocturnes touchent environ 3% de la population et peuvent être le signe d'une maladie grave.

Dans cet article, nous aborderons les causes courantes des sueurs nocturnes chez les hommes et les femmes.

Nous parlerons aussi des conséquences des sueurs nocturnes si elles ne sont pas prises en charge assez tôt. 

C’est quoi les sueurs nocturnes ?

Les sueurs nocturnes sont des épisodes répétés de transpiration extrême qui peuvent faire tremper vos vêtements de nuit ou votre literie et sont liés à une condition médicale sous-jacente.

Cependant, si vous maintenez une température inhabituellement chaude dans votre chambre ou si vous dormez avec trop de vêtements, vous risquez de transpirer pendant votre sommeil, ce qui est normal. Il est important aussi de distinguer les bouffées vasomotrices (chaleur et rougeur du visage ou du corps) des vraies sueurs nocturnes.

L'hypothalamus du cerveau régule la température de notre corps, ce qui conduit à la stimulation de plus de 2 millions de glandes sudoripares pour nous aider à rester au frais. Lorsque la sueur aqueuse s'évapore de la peau, elle libère de l'énergie thermique, ce qui refroidit le corps.

Bien que la tuberculose et le lymphome restent des considérations diagnostiques importantes chez les patients souffrant de sueurs nocturnes, d'autres diagnostics sont à prendre en compte comme l'apnée obstructive du sommeil, qui survient lorsque quelque chose bloque partiellement ou totalement les voies respiratoires supérieures pendant le sommeil.

Le diaphragme et les muscles thoraciques sont obligés à travailler plus fort pour ouvrir les voies respiratoires obstruées et aspirer de l'air dans les poumons. Ceci réduit le flux d'oxygène vers les organes vitaux, provoquant des rythmes cardiaques irréguliers et une transpiration accrue. Nous citons également le virus de l'immunodéficience humaine, le reflux gastro-œsophagien, l'hyperthyroïdie, l'hypoglycémie et plusieurs maladies moins courantes. Les antihypertenseurs, les antipyrétiques, les drogues abusives telles que l’alcool et l’héroïne qui peuvent aussi provoquer des sueurs nocturnes.

En général, les sueurs nocturnes sont également associées à de la fièvre, à une perte de poids, à une douleur localisée, à une toux, à une diarrhée ou à d'autres symptômes préoccupants. En dehors de ces causes communes aux hommes et aux femmes, certaines causes de sueurs nocturnes sont spécifiques à l’un ou l’autre des deux sexes.

Sueurs nocturnes : Les causes chez l’homme

Le niveau de testostérone

Les sueurs nocturnes chez les hommes sont parfois liées à de faibles niveaux de testostérone. On l’appelle également hypogonadisme masculin. La testostérone est la principale hormone sexuelle chez les hommes.

Elle stimule la production de sperme, soutient la pulsion sexuelle et aide à développer la masse osseuse et musculaire. Les sueurs nocturnes chez les hommes ne sont pas causées par la chaleur externe, mais par l'hypothalamus (le centre de contrôle de la température dans le cerveau), qui fonctionne mal. L'hypothalamus reçoit de faux signaux (provoqués par un déséquilibre hormonal) indiquant que le corps est surchauffé et le fait réagir immédiatement pour éliminer cet excès de chaleur inexistant.

sueurs nocturnes homme

Des niveaux élevés de cortisol (stress), une mauvaise alimentation et une mauvaise condition physique peuvent contribuer aux sueurs nocturnes chez les hommes. Pour aider à soulager les sueurs nocturnes et d’autres symptômes de la diminution de la testostérone, votre médecin peut vous recommander un traitement hormonal substitutif.

Sueurs nocturnes : Les causes chez la femme

La grossesse

Les sueurs nocturnes pendant la grossesse sont causées par le changement rapide des hormones dans le corps de la future mère. Lorsque le niveau d'oestrogène dans le corps baisse, l'hypothalamus réagit en dirigeant le cerveau à chauffer le corps.

Cette chaleur entraîne une transpiration excessive. Parce que l'hypothalamus régule également vos cycles de sommeil, cela se produit le plus souvent la nuit. Les femmes peuvent également transpirer davantage après la grossesse pour se débarrasser de l'excès de liquide. Selon l'American Pregnancy Association, le corps d'une femme absorbe 50% de sang et de liquides organiques pendant la grossesse pour favoriser la croissance du bébé.

Ce liquide n'est plus utile après la naissance et le corps s'en débarrasse par la sueur et l'urine, de sorte que les deux peuvent augmenter après l'accouchement.

sueurs nocturnes femme

Périménopause et ménopause

Les bouffées de chaleur qui viennent avec la transition ménopausique peuvent survenir pendant le soir et provoquer la transpiration.

Ceci arrive souvent chez les femmes en périménopause, à cause des changements hormonaux. Il est important de se rappeler que les bouffées de chaleur et autres symptômes de la périménopause peuvent précéder la ménopause proprement dite (cessation des menstruations) de plusieurs années.

Les sueurs nocturnes surviennent également dans le cas d’une insuffisance ovarienne prématurée ; ceci survient lorsque les ovaires d'une femme cessent de fonctionner normalement avant l'âge de 40 ans.

Pour réduire l'incidence de la transpiration nocturne, il peut être bénéfique de rester en bonne santé en maintenant un poids approprié et en suivant un régime alimentaire équilibré, en dormant dans une pièce bien ventilée et en portant des vêtements légers.

Un traitement hormonal peut améliorer les symptômes si les changements de mode de vie ne suffisent pas.

Sueurs nocturnes quelles conséquences ?

Transpirer la nuit est pour le moins désagréable. Se réveiller après un épisode de sueurs froides pour se retrouver froid et moite peut être inconfortable, insalubre et rendre difficile le retour au sommeil.

La qualité de vie des personnes souffrant de sueurs nocturnes est donc extrêmement affectée. Comme les sueurs nocturnes surviennent pendant la nuit, il n’est pas surprenant qu’elles puissent avoir un impact sur la qualité du sommeil, provoquant ainsi des changements d’humeur tels que l’anxiété et / ou la dépression et influant de manière négative la qualité générale des activités quotidiennes. La concentration au travail peut diminuer. Les rapports avec autrui sont également affectés car la personne en manque de sommeil devient fatiguée, irritable et en colère.

Lorsque ces sueurs se répètent assez souvent, c’est la santé de la personne qui devient en danger. Si vous avez des raisons de croire que vous transpirez la nuit à cause de vos médicaments ou d'un problème de santé en dehors de l’âge ou du sexe - si vous présentez d'autres symptômes gênants, par exemple - c'est le moment de consulter un médecin; sinon, il est utile d'essayer d'abord les ajustements de mode de vie comme la méditation, les exercices de relaxation, l’activité physique modérée, un changement de l'alimentation ainsi qu'une meilleure hygiène de sommeil.

Du mal à dormir ?
Essayez Nastent®
%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux