La rhinite hypertrophique : causes, symptômes et traitement

La rhinite hypertrophique : causes, symptômes et traitement

La rhinite hypertrophique est une inflammation de la muqueuse. Cette pathologie peut être chronique – et donc durer dans le temps – ou être aiguë. Face à une rhinite hypertrophique il est conseillé de consulter un allergologue ou un O.R.L. Les causes de la rhinite hypertrophique sont multiples, et peuvent découler d’un environnement climatique défavorable, de virus ou d’allergènes, d’un système immunitaire affaibli, etc.…

Les symptômes les plus récurrents sont les éternuements, un nez congestionné ou bouché ou encore des démangeaisons.

DÉCOUVREZ NASTENT

nastent la Solution Anti Ronflement 100% efficace. Des milliers de Français l'ont adoptés pourquoi pas vous ?

DÉCOUVRIR

Rhinite hypertrophique : définition

La rhinite hypertrophique est une inflammation des muqueuses nasales. Très fréquente et relativement bénigne, cette pathologie connue sous le nom de « syndrome du nez bouché » et souvent assimilée au rhume peut pourtant provoquer des symptômes très gênants. La rhinite hypertrophique chronique ou aigüe doit donc faire l’objet d’un traitement. Ce traitement dépend de l’origine de la rhinite. Rhinite allergique ou non, les causes diffèrent.

La rhinite hypertrophique : les causes

La rhinite hypertrophique existe sous différentes formes. Qu’elles qu’en soient les causes, certains facteurs de risque favorisent la survenance de cette inflammation du nez.

Rhinite hypertrophique de la femme enceinte, pollution, tabac : les facteurs de risque

rhinite hypertrophique causes

Les principaux facteurs qui favorisent la survenance de la rhinite allergique ou non sont les suivants :

  • La pollution : en environnement urbain, les gaz d’échappement et les fumées sont de nature à irriter les parois nasales. De même, respirer la fumée du tabac augmente le risque de développement de rhinite hypertrophique.
  • Des sprays nasaux et d’autres médicaments décongestionnants ou vasoconstricteurs non prescrits peuvent être à l’origine d’une rhinite.
  • La rhinite hypertrophique de la femme enceinte : la femme est plus sujette au syndrome d’inflammation des muqueuses nasales pendant la grossesse et certaines périodes de son cycle menstruel.
  • L’asthme ou encore la mucoviscidose, ainsi que certaines pathologies chroniques sont susceptibles de provoquer une rhinite hypertrophique. 

Rhinite hypertrophique allergique, rhinite vasomotrice ou rhinite infectieuse

Selon l’origine de l’inflammation, la rhinite est classée sous une dénomination distincte :

  • Rhinite hypertrophique allergique : lorsque les voies respiratoires sont en contact avec des substances allergènes – de la poussière, des poils d’animaux, des acariens, du pollen – la muqueuse nasale réagit pour protéger l’organisme. Cela cause une rhinite hypertrophique. Lorsqu’elle est allergique, elle peut être saisonnière – due au pollen au moment du printemps – on parle alors de rhume des foins. La rhinite chronique survient lorsque les agents allergènes sont présents au quotidien – acariens ou poils d’animaux, par exemple.

Au-delà des allergènes, des substances environnementales irritantes ou des virus et bactéries, d’autres causes plus profondes peuvent être à l’origine d’une rhinite hypertrophique. Il s’agit notamment d’anomalies de structure de l’appareil nasal – polypes –de fluctuations hormonales – pendant la grossesse par exemple – ou d’une prise inappropriée de certains médicaments ou de drogues.

La rhinite hypertrophique : les symptômes

Comment détecter une rhinite hypertrophique ? Les symptômes sont nombreux et variés, et gênent le patient dans son quotidien.

Rhinite hypertrophique bilatérale ou unilatérale : l’obstruction nasale comme symptôme principal

Le premier symptôme de la rhinite hypertrophique est une gêne de la respiration nasale. Le nez est obstrué et empêche la circulation fluide de l’air. Cette obstruction nasale peut gêner l’inspiration et l’expiration – on parle de rhinite hypertrophique bilatérale – ou un seul des deux mouvements – il s’agit alors d’une rhinite hypertrophique unilatérale. En tout état de cause, ce symptôme majeur s’exprime de manière plus ou moins sévère : certains patients l’observent à l’effort ou pendant le sommeil uniquement, d’autres le supportent tout au long de la journée. L’obstruction des conduits nasaux obligent à respirer par la bouche.

rhinite hypertrophique symptomes

Eternuements et troubles des sens : les autres symptômes de la rhinite hypertrophique

Le patient atteint de rhinite est sujet à de nombreux symptômes autres que le nez bouché :

Démangeaisons des yeux et de la gorge, sensation de nez qui pique… autant de symptômes de la rhinite hypertrophiques qui peuvent être traités.

rhinite hypertrophique traitement

La rhinite hypertrophique : les traitements

Pour diminuer la gêne, et pour éviter des complications, il est important de soigner la rhinite hypertrophique lorsqu’elle survient.

Rhinite hypertrophique : traitement en fonction de la cause de la pathologie

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Et recevez tous les mois :

✔ Les derniers articles du blog

✔ Nos réductions exceptionnelles en avant première

Avant d’envisager un remède, il est essentiel de diagnostiquer la pathologie. Rhinite chronique hypertrophique, infectieuse ou rhinite hypertrophique allergique, le traitement n’est pas le même. Pour un diagnostic précis, il est primordial de consulter un médecin spécialiste : un allergologue ou O.R.L. Le professionnel de la médecine sera apte à prescrire les examens de nature à confirmer le diagnostic – prise de sang, tests cutanés – en vue de prévoir le traitement approprié.

A noter : pour déterminer l’origine de la rhinite hypertrophique et la traiter de manière efficace, le patient devra veiller à évoquer avec son médecin son cadre de vie, sa profession et son passé familial. Certains facteurs de risque sont en effet issus du milieu de vie ou du patrimoine génétique du patient.

Soigner une rhinite hypertrophique : chirurgie ou médicaments

Restez informé

Découvrez naśtent™

naśtent™ est une orthèse discrète qui s'insère par le nez et dont l'extrémité atteint le voile du palais. Il permet de maintenir une respiration régulière empêchant l'obstruction des voies respiratoires à l'origine de réveils fréquents, d'apnées du sommeil et de ronflements.

Arrêtez de ronfler

naśtent™ est la nouvelle génération de dispositifs médicaux pour arrêter de ronfler.

Prix : 25.00€

Pour quoi débuter avec le starter-kit ?

Starter kit a été conçu pour vous arrêter rapidement de ronfler et vous habituer progressivement à nastent™. Disponible en deux versions (pour narine droite et pour narine gauche), il vous servira à identifier le nastent™ classic adapté à votre morphologie pour en finir avec les ronflements et réduire les apnées du sommeil.

Achetez votre starter-kit

Déterminez votre meilleure narine

Choisir son côté

Starter kit narine gauche
Starter kit narine droite
Ou essayez les 2 et profitez de la livraison gratuite

Partagez cet article

%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux