Orthèse d’avancée mandibulaire : prescription, mécanisme et effets secondaires

Orthèse d’avancée mandibulaire : prescription, mécanisme et effets secondaires

L’orthèse d’avancée mandibulaire est indiquée chez les patients souffrant d’apnée du sommeil ou encore de ronflements. Une orthèse d'avancée mandibulaire permet tout en maintenant la mâchoire inférieure en position avancée de libérer le passage de l’air au niveau du pharynx. Cela réduit les obstructions rencontrées par le patient.

DÉCOUVREZ NASTENT

nastent la Solution Anti Ronflement 100% efficace. Des milliers de Français l'ont adoptés pourquoi pas vous ?

DÉCOUVRIR

Orthèse​ ​d’avancée​ ​mandibulaire : ​prescription

Le Syndrome d’Apnées Hypopnées Obstructives du Sommeil SAHOS, au-delà de provoquer un inconfort important chez le patient – sommeil perturbé, fatigue, somnolence – est un facteur de risque de maladies chroniques – diabète, obésité, hypertension… Dans ce cadre, la prise en charge de l’apnée du sommeil et des ronflements apparaît comme une évidence. Le patient pour cela doit pouvoir justifier d’une prescription médicale.

La prescription d’une orthèse d’avancée mandibulaire (OAM) implique l’intervention conjointe de deux professionnels de la santé : un spécialiste du sommeil d’une part, un praticien spécialisé en chirurgie maxillo-faciale d’autre part – chirurgien-dentiste ou stomatologue.

Orthèse d’avancée mandibulaire effets secondaires

Orthèse d’avancée mandibulaire : l’efficacité conditionne le renouvellement de la prescription. La prescription de l’orthèse d’avancée mandibulaire peut être renouvelée tous les deux ans, à condition que l’efficacité de la solution ait été testée et se soit avérée suffisante.

Prescription d’une OAM, pour une orthèse d’avancée mandibulaire sur mesure :

Titulaire d’une prescription, le patient peut remédier grâce à une orthèse d’avancée mandibulaire à ses apnées du sommeil et ses ronflements à moindre coût, et dans des conditions de confort optimales. Conçue en laboratoire, l’orthèse d’avancée mandibulaire est en effet moulée sur-mesure : l’appareil s’adapte parfaitement à la mâchoire du patient, et ne représente en aucun cas une gêne pour l’endormissement.

Sans prescription, les gouttières dentaires du commerce :

Des orthèses d’avancée mandibulaire sont librement accessibles dans le commerce, à des prix bas. Sans prescription néanmoins, le patient ne peut prétendre à du sur-mesure : la gouttière, si elle peut s’avérer efficace, est rarement confortable. Mais dans la mesure où la prescription d’une orthèse d’avancée mandibulaire est souvent le résultat d’un long processus médical, la gouttière adaptable du commerce peut être une solution utile en cas de troubles du sommeil importants.

Orthèse d’avancée mandibulaire mécanisme

Orthèse​ ​d’avancée​ ​mandibulaire : ​prise​ ​en​ ​charge​ ​et​ ​remboursement.

La Haute Autorité de la Santé (HAS), sous certaines conditions, recommande l’usage d’une orthèse d’avancée mandibulaire à titre de traitement du SAHOS. Dans cette mesure, l’Assurance Maladie rembourse une partie des dispositifs sur-mesure.

Une prise en charge depuis 2008 :

Auparavant, seul le traitement par Pression Positive Continue (PPC) était remboursé par la Sécurité Sociale. Le progrès médical ayant démontré l’efficacité de l’orthèse d’avancée mandibulaire, l’Assurance Maladie prend désormais en charge une partie de son coût.

A noter : certaines marques seulement bénéficient du remboursement par l’Assurance Maladie.

Orthèse d’avancée mandibulaire : remboursement du dispositif sur-mesure et de l’acte médical

Après de longs développements, la Sécurité Sociale a accordé le remboursement de l’orthèse d’avancée mandibulaire et de l’acte médical qu’elle suppose.

Aujourd’hui, peuvent donner lieu à un remboursement partiel par l’Assurance Maladie :

  • La conception sur-mesure de certaines orthèses : le tarif de base de remboursement s’élève à 150 €.
  • La prise d’empreinte, la pose et le réglage desdites orthèses d’avancée mandibulaire inscrites sur la LPPR. Le tarif de base de remboursement s’élève à 70 €.

Pour être remboursé, le patient doit justifier de l’un de ces deux syndromes :

  • En 1ère intention : syndromes légers à modérés, sans somnolence diurne.
  • En 2ème intention : syndromes modérés à sévères, lorsque le patient ne supporte pas le traitement par PPC.

La prise en charge représente environ 65 % de la facture globale.

Orthèse​ ​d’avancée​ ​mandibulaire : fonctionnement

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Et recevez tous les mois :

✔ Les derniers articles du blog

✔ Nos réductions exceptionnelles en avant première

Destinée à diminuer les symptômes de ronflements et d’apnée du sommeil, le propulseur mandibulaire fonctionne de manière mécanique et très simple. Le fonctionnement de l’orthèse d’avancée mandibulaire est le suivant :

  1. Le dispositif fait avancer la mâchoire inférieure et la langue de quelques millimètres pendant tout le temps de son utilisation.
  2. L’espace situé à l’arrière de la gorge est alors amplifié.
  3. En élargissant les voies respiratoires au niveau du pharynx, l’OAM permet de réduire immédiatement les apnées du sommeil et les ronflements.

Orthèse d’avancée mandibulaire prescription

A quoi ressemble une orthèse d’avancée mandibulaire sur mesure ? Dotée d’une apparence similaire à un protège-dents, l’orthèse d’avancée mandibulaire se décompose en deux parties reliées par un levier : la première partie se positionne sur la mâchoire supérieure, la seconde sur la mâchoire inférieure.

Comment utiliser le dispositif anti-ronflements ? Utilisé la nuit pour plus de discrétion, et en vue de na pas entraver la parole de jour, le dispositif médical doit être porté régulièrement pour être efficace.

Orthèse​ ​d’avancée​ ​mandibulaire : ​les​ ​effets​ ​secondaires

Efficace pour diminuer les symptômes d’apnée du sommeil et de ronflement, et remédier ainsi à leurs conséquences au quotidien, l’orthèse d’avancée mandibulaire présente néanmoins des effets secondaires indésirables.

Orthèse d’avancée mandibulaire : les avis divergent. Les effets secondaires du dispositif anti-ronflements incitent à son interruption précoce. Dans ce contexte, son efficacité est controversée.

Les effets indésirables immédiats de l’orthèse d’avancée mandibulaire

Le patient peut se confronter à un premier effet secondaire du dispositif médical, au moment même où il l’utilise pour la première fois : l’inconfort. Bien que directement moulé sur la dentition du patient, cet appareil sur-mesure demeure encombrant et paralysant. Dans ces conditions, il exige une persévérance de la part du patient. L’inconfort est en effet le premier facteur d’abandon de l’orthèse d’avancée mandibulaire, qui réduit son efficacité à néant.

Autre difficulté au moment de porter son OAM, le patient peut être amené à hypersaliver ou peut au contraire ressentir une sécheresse buccale importante. Ces conséquences non désirées sont sources de gêne importante. De même, les éventuelles douleurs dentaires, musculaires et articulaires ainsi que l’engourdissement de la zone buccale comptent parmi les effets secondaires de l’orthèse d’avancée mandibulaire. Souffrant de l’un de ces effets secondaires, nombreux sont les patients qui ne tolèrent pas le port d’une orthèse d’avancée mandibulaire.

Orthèse d’avancée mandibulaire : effets secondaires à long terme

La gouttière, portée régulièrement, enclave la dentition. Pour cette raison, l’utilisation prolongée d’une orthèse d’avancée mandibulaire peut emporter des conséquences sur le plan orthodontique :

  • Les dents bougent.
  • L’occlusion est modifiée.
  • La sensibilité des gencives est accentuée.

Ces effets indésirables peuvent être tels que le praticien qui effectue le suivi patient ordonne son interruption.

Les​ ​autres​ ​solutions​ ​que​ ​l’orthèse​ ​mandibulaire​ ​avancée

Non concerné par les indications de l’orthèse mandibulaire avancée ou trop inconforté par ses effets secondaires indésirables, le patient dispose d’autres solutions pour traiter son apnée du sommeil et ses ronflements . Au-delà du dispositif trouvé dans le commerce – orthèse d’avancée mandibulaire thermoformable notamment – le patient peut recourir aux mesures suivantes :

  • Des mesures hygiéno-diététiques: en adoptant une hygiène de vie adaptée et une position de sommeil adéquate, le patient peut réduire ses symptômes de ronflement.
  • La ventilation en pression positive continue (PPC) fait aujourd’hui figure de solution thérapeutique de référence pour traiter le SAHOS.
  • La chirurgie : très invasive et souvent disproportionnée, elle permet de soigner les apnées du sommeil et les ronflements.
  • La radio-fréquence.

Restez informé

Découvrez naśtent™

naśtent™ est une orthèse discrète qui s'insère par le nez et dont l'extrémité atteint le voile du palais. Il permet de maintenir une respiration régulière empêchant l'obstruction des voies respiratoires à l'origine de réveils fréquents, d'apnées du sommeil et de ronflements.

Arrêtez de ronfler

naśtent™ est la nouvelle génération de dispositifs médicaux pour arrêter de ronfler.

Prix : 25.00€

Pour quoi débuter avec le starter-kit ?

Starter kit a été conçu pour vous arrêter rapidement de ronfler et vous habituer progressivement à nastent™. Disponible en deux versions (pour narine droite et pour narine gauche), il vous servira à identifier le nastent™ classic adapté à votre morphologie pour en finir avec les ronflements et réduire les apnées du sommeil.

Achetez votre starter-kit

Déterminez votre meilleure narine

Choisir son côté

Starter kit narine gauche
Starter kit narine droite
Ou essayez les 2 et profitez de la livraison gratuite

Partagez cet article

%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux