Narcolepsie : définition, causes, traitements 

Narcolepsie : définition, causes, traitements 

Narcolepsie : définition, causes, traitements La narcolepsie est une maladie sous-diagnostiquée et peu comprise. Les personnes qui y sont confrontées, sont frappées d’une soudaine envie de dormir sans pouvoir se l’expliquer. Quelles sont les causes ? Existe-il des traitements pour y remédier ? Voici les éléments de réponse.

La narcolepsie, définition

La narcolepsie ou “maladie de Gélineau”, est une maladie chronique rare, se traduisant par des endormissements incontrôlés. Cette affection concerne aussi bien l’homme que la femme. Elle touche toutes les tranches d’âge, avec une prévalence, chez les adolescents et les jeunes sujets de moins de 30 ans. Selon l’Inserm, 0,05% de la population est atteinte par ce type de troubles. La maladie se manifeste sans prévenir, à tout moment de la journée. Parmi les symptômes narcoleptiques, on observe, en premier lieu, une somnolence diurne, associée généralement à une perturbation du sommeil pendant la nuit. Peut s’ajouter à cette liste, la cataplexie, caractérisé par une perte de tonus musculaire suite à un choc émotionnel. On parle de narcolepsie-cataplexie. Parmi les autres symptômes, la paralysie du sommeil, qui se rencontre lorsque la personne est en phase de sommeil paradoxal. Celle-ci se retrouve avec l'ensemble des membres paralysé tout en gardant un état de conscience. Cette atonie musculaire, peut durer quelques minutes. Le phénomène, jugé comme impressionnant, peut aussi s’accompagner d’épisodes hallucinatoires.

narcolepsie definition

Les causes de la narcolepsie

Les causes de la narcolepsie ne sont pas, toutes, formellement identifiées mais les scientifiques s’accordent, à dire qu’elles sont multiples. Selon certaines études, la maladie proviendrait d’un dysfonctionnement du système immunitaire. A l’origine, une anomalie dans les hypocrétines, censées réguler les cycles du sommeil, dont l’état d’éveil. Mais la pathologie pourrait aussi provenir d’une prédisposition génétique, ou encore d’une exposition prolongée à des substances toxiques tels que les pesticides. Tout bouleversement psychologique pourrait favoriser les troubles du sommeil. Un stress ou un traumatisme important, pourraient en être les déclencheurs. De même, les modes de vie sédentaires, avec, en particulier, un temps de repos trop faible, seraient à l'origine des problèmes de narcolepsie. Parmi les conséquences, on observe à terme des troubles de l’attention et de la mémoire ainsi que de la fatigue. Les adolescents, ayant ces troubles, narcoleptiques ou non, le devraient, dans la plupart des cas, à une mauvaise hygiène de vie ou à une méconnaissance de leur besoin en sommeil. Une mauvaise alimentation est, aussi, à incriminer dans certains cas de narcolepsie. Consommer certains aliments transformés, très mâtures, ou périmés, entraînerait un déséquilibre dans la production de l’histamine. Cette amine est importante car elle permet de réguler le rythme de veille. Mais en cas de dysfonctionnement, elle n’assure plus son rôle de régulateur.

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Et recevez tous les mois :

✔ Les derniers articles du blog

✔ Nos réductions exceptionnelles en avant première

Quels traitements pour la narcolepsie ?

En tant que maladie chronique, la narcolepsie ne se guérit pas. Il existe, toutefois, des moyens pour en limiter les effets. Parmi les remèdes pour les adultes, certains médicaments limitent les symptômes :
  • Le modafinil, psychostimulant qui améliore la vigilance ;
  • L’oxybate de sodium ou Xyrem®, convenant pour les cas de narcolepsie et cataplexie ;
  • Les médicaments amphétaminiques tels que la Ritaline et le Teronac, qui agissent sur le système nerveux.
Comme alternative aux traitements médicamenteux, la personne atteinte de troubles peut se tourner vers les plantes telles que le ginseng, le millepertuis, le ginko biloba et la réglisse. Ces plantes assurent une fonction stimulante sur le cerveau. Les troubles du sommeil, de manière générale, peuvent être réduits en améliorant l’hygiène de vie. Il existe plusieurs habitudes et gestes simples qui réduisent, les symptômes :
  • Maintenir des horaires réguliers de sommeil
  • Avoir une alimentation équilibrée
  • Pratiquer une activité physique
  • Eviter les sources de stress

La narcolepsie étant une maladie multi factorielle, il conviendrait de faire un diagnostic avant de prendre un traitement. Des options existent, avec soit le test TMLE ou Test Multiple de Latence d’Endormissement soit un examen pour évaluer le niveau d’hypocrétine.

narcolepsie explication

Narcolepsie et apnée du sommeil

En tout, 40% des français seraient insatisfaits de leur qualité de sommeil. C’est que les troubles du sommeil ont une réelle influence sur l’état de forme et le tonus général. L’insomnie, l’hypersomnie, l’apnée du sommeil... Tous ces maux, ont pour point commun, d'empêcher l'endormissement. L'insomnie, c'est le fait de rencontrer des difficultés pour dormir, quant à l'hypersomnie, elle est caractérisée par des épisodes de fatigue répétés. Le syndrome d’apnée du sommeil ou SAS, se traduit par l’arrêt ou le ralentissement de la respiration qui empêchent de dormir correctement. 5% de la population serait concernée par ce problème.

narcolepsie apnée du sommeil

Le SAS se caractérise par une obstruction des voies respiratoires ce qui perturbe la respiration au cours de la nuit. La personne touchée par ce syndrome, peut se réveiller, ainsi, plusieurs fois au cours d’une même nuit, avec pour conséquences, un cycle de sommeil irrégulier et peu réparateur. Les personnes atteintes du SAS seraient, donc, plus sujettes à des somnolences en cours de journée, en raison de la fatigue accumulée. Par conséquent, on pourrait penser, qu’elles sont également narcoleptiques mais les symptômes d'endormissement ne sont pas exclusifs à cette maladie.

Restez informé

Découvrez naśtent™

naśtent™ est une orthèse discrète qui s'insère par le nez et dont l'extrémité atteint le voile du palais. Il permet de maintenir une respiration régulière empêchant l'obstruction des voies respiratoires à l'origine de réveils fréquents, d'apnées du sommeil et de ronflements.

Arrêtez de ronfler

naśtent™ est la nouvelle génération de dispositifs médicaux pour arrêter de ronfler.

Prix : 25.00€

Pour quoi débuter avec le starter-kit ?

Starter kit a été conçu pour vous arrêter rapidement de ronfler et vous habituer progressivement à nastent™. Disponible en deux versions (pour narine droite et pour narine gauche), il vous servira à identifier le nastent™ classic adapté à votre morphologie pour en finir avec les ronflements et réduire les apnées du sommeil.

Achetez votre starter-kit

Déterminez votre meilleure narine

Choisir son côté

Starter kit narine gauche
Starter kit narine droite
Cliquez sur ce lien pour essayer les 2 et profiter de la livraison gratuite

Partagez cet article

%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux