hypertension artérielle pulmonaire : Définition, cause, conséquences

hypertension artérielle pulmonaire : Définition, cause, conséquences

Hypertension artérielle pulmonaire définition

Rare, l’hypertension artérielle pulmonaire ou HTAP est assez grave. Elle concerne les petits vaisseaux au niveau des poumons. L’hypertension artérielle pulmonaire se définit comme une hausse de la pression sanguine dans les artères pulmonaires. La pression qui augmente dérange le mécanisme d’échange de gaz carbonique et d’oxygène. C’est la raison pour laquelle le patient subit un essoufflement à l’effort. L’HTAP correspond à un groupe de maladies qui se décline, selon les causes possibles.

Vous avez tout essayé ?

Essayez ce tube révolutionnaire et respirez ! Des milliers de Français l'ont adoptés pourquoi pas vous ?

Dispositif médical contre le ronflement, consultez votre ORL.

DÉCOUVRIR

hypertension artérielle pulmonaire definition

En cas d’hypertension artérielle, la PAP ou Pression Artérielle Pulmonaire s’élève. Si elle se trouve entre 10 et 15 mm Hg chez un individu sain, la PAP va au-delà de 25 mm Hg chez la personne hypertendue. En parlant de pression artérielle, que faut-il comprendre ? Le cœur éjecte du sang dans les vaisseaux sanguins. La pression artérielle est la résultante de cette éjection. Deux valeurs la forment : la valeur basse lorsque le cœur se relaxe et la valeur haute lors de la contraction.

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Et recevez tous les mois :

✔ Les derniers articles du blog

✔ Nos réductions exceptionnelles en avant première

Hypertension artérielle causes

Dans certains cas d’HTAP, on peut se heurter à des hypertensions où la cause reste non identifiée. Il s’agit de l’hypertension artérielle idiopathique ou primitive. Plusieurs causes aboutissant à une hypertension artérielle peuvent quand même être identifiées.

Hypertension artérielle pulmonaire proprement dite

Lorsque l’hypertension résulte des cas qui ont déjà touché les ascendants, elle prend la forme familiale. Avec des parents hypertendus, le risque de contracter l’HTAP s’avère élevé. L’hypertension peut se découler d’une infection par le VIH. Les sujets dépendants aux drogues et toxines contractent plus facilement l’HTAP. Avec la maladie de Gaucher ou les syndromes myéloprolifératifs, on devient hypertendu plus rapidement. Les nouveau-nés ne sont pas épargnés. Une hypertension pulmonaire persistante peut les atteindre.

hypertension artérielle pulmonaire consequences

HTAP passive

Le cœur gauche qui subit des complications de fonctionnement aboutit à un dérangement du mécanisme d’échange entre oxygènes et CO2. En cas de maladies du ventricule ou de l’oreillette gauche, l’hypertension prend place. Il en est de même pour les maladies valvulaires.

Le vieillissement

Avec l’âge, les artères deviennent de moins en moins élastiques. La pression artérielle augmente alors de manière inévitable. Avec un style de vie tendu, la hausse de la pression se produit à une vitesse accélérée. C’est ce qui se passe lors de la consommation élevée de sel et d’un niveau élevé de cholestérol. Par contre, lorsque le sujet adopte un mode de vie plus décontracté, la pression artérielle met du temps à augmenter. Si les personnes âgées sont les plus touchées par l’hypertension artérielle pulmonaire, les jeunes peuvent aussi en souffrir.

L’hypertension par désordres hormonaux

Certaines hormones en excès induisent à l’hypertension. Les glandes surrénales, entre autres, rendent le sujet hypertendu, lorsqu’elles existent en trop dans l’organisme. Cette cause d’HTAP concerne notamment les jeunes. L’hypertension par désordres hormonaux s’avère simple à traiter après dépistage.

Hypertension artérielle, les conséquences

Les effets de l’HTAP peuvent parfois être très graves, notamment en association avec d’autres maladies comme le diabète. On recense l’angine de poitrine, les atteintes du rein et l’infarctus. Les atteintes visuelles figurent parmi les conséquences de l’hypertension. Le trouble au niveau des petits vaisseaux des yeux aboutit à la cécité. Les jambes peuvent subir les effets de l’HTAP. Les artères se rétrécissent et sont bouchées. À un niveau supérieur, il y a un risque d’amputation.

hypertension artérielle pulmonaire consequences

Hypertension artérielle signes

Avec l’HTAP, lorsque le patient réalise des efforts, il ressent un essoufflement. C’est une conséquence de l’hypertension dans 98 % des cas. La toux non productive fait partie des signes de la pathologie. Vous ressentez des douleurs thoraciques ? Cela peut marquer l’hypertension. Ces signes s’accompagnent d’une grande fatigue et de malaises. L’hypertension artérielle pulmonaire engendre des palpitations. Elle peut aboutir à des insuffisances cardiaques droites. Dans des cas plus rares, le sujet faisant l’effort de tousser est en présence de sang. Il s’agit de l’hémoptysie de degré inférieur.

Hypertension artérielle signes cliniques

Un sujet souffrant de l’HTAP met en évidence un cœur rapide lors d’une auscultation cardiaque. Une insuffisance pulmonaire est prouvée par le souffle diastolique. Lors de l’auscultation des poumons de l’individu, cette partie reste, habituellement, normale. Le patient peut souffrir d’une insuffisance rénale. Dans 90 % des cas, la radio des poumons montre un rallongement de la silhouette cardiaque.

Hypertension artérielle et apnée du sommeil

Caractérisées par la suspension plus ou moins prolongée de la respiration lors du sommeil, les apnées du sommeil se distinguent en deux types. On considère le syndrome d’apnées centrales du sommeil. Cela est commandé par le cerveau. Le syndrome d’apnées obstructives, quant à lui, résulte de l’obstruction de la respiration. Le taux d’oxygène atteignant le poumon diminue alors considérablement lorsque le sujet s’endort. Suite à des apnées du sommeil, le corps ressent la fatigue et l’irritabilité durant la journée.

Les apnées obstructives mènent également à une hausse de la pression artérielle. En général, le sujet souffre alors de l’hypertension. Le lien entre les apnées de sommeil et HTAP reste quand même un sujet de discussion pendant des années. Les causes de l’HTAP doivent guider le traitement, que ce soit pour l’hypertension artérielle traitement naturel ou autres stratégies thérapeutiques.

Restez informé

Découvrez naśtent™

naśtent™ est une orthèse discrète qui s'insère par le nez et dont l'extrémité atteint le voile du palais. Il permet de maintenir une respiration régulière empêchant l'obstruction des voies respiratoires à l'origine de réveils fréquents, d'apnées du sommeil et de ronflements.

Arrêtez de ronfler

naśtent™ est la nouvelle génération de dispositifs médicaux pour arrêter de ronfler.

Prix : 25.00€

Pour quoi débuter avec le starter-kit ?

Starter kit a été conçu pour vous arrêter rapidement de ronfler et vous habituer progressivement à nastent™. Disponible en deux versions (pour narine droite et pour narine gauche), il vous servira à identifier le nastent™ classic adapté à votre morphologie pour en finir avec les ronflements et réduire les apnées du sommeil.

Achetez votre starter-kit

Déterminez votre meilleure narine

Choisir son côté

Starter kit narine gauche
Starter kit narine droite
Cliquez sur ce lien pour essayer les 2 et profiter de la livraison gratuite

Partagez cet article

%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux