Si l’on soupçonne la présence d’une apnée du sommeil, il est possible d’en avoir la confirmation en apprenant à en détecter les signes. Nuits agités, fatigue durant la journée, état de somnolence et irritabilité sont autant de facteurs indiquant une possible apnée du sommeil.

Sommaire

  1. Les signes durant la nuit
  2. Les signes au réveil et en journée
  3. L’hygiène de vie et les antécédents médicaux
  4. Confirmer les indices d’une apnée du sommeil
Comment détecter les signes de l'apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil, quel qu'en soit la forme, peut être le signe avant-coureur d’autres problèmes de santé. Il est donc important d’être capable d’en détecter les symptômes afin d’éviter une aggravation de l’état général de ceux qui souffrent de ce problème respiratoire.


En effet, l’apnée du sommeil peut entraîner des complications cardiovasculaires et être la source d'un accident vasculaire cérébral. L’absence répétée d’un apport régulier d’oxygène au corps et plus particulièrement au cerveau peut servir de base à l’apparition de ce genre de pathologie dont les conséquences peuvent être graves, et même mortelles dans certaines circonstances.


Il est donc impératif de ne pas prendre à la légère ces micro-pauses dans la respiration qui peuvent parfois ne pas être détectées de prime abord.


Afin d’éviter une dégradation de l’état de santé, il faut être capable de décrypter les signes de l’apnée du sommeil et d’en détecter les symptômes.


Les signes durant la nuit

Tout un ensemble de signes durant la nuit permettent d’indiquer la présence d’une apnée du sommeil.

La première, audible par les proches de celui souffrant de l’apnée, est le ronflement. Ce phénomène se produit lorsque les voies respiratoires sont obstruées lors du sommeil. Lorsque l’air tente alors de passer, les parois de la gorge, au niveau du voile du palais et de la langue, se mettent à vibrer. L’affaissement des tissus musculaires dans cette zone du pharynx entraîne une gêne de la respiration qui se traduit par le ronflement et par une apnée du sommeil obstructive.


Afin de s’assurer qu’il y a une corrélation entre ronflement et apnée, les proches du ronfleur doivent être en mesure d’entendre des interruptions de la respiration suivie de reprise brusque du souffle, comme après un étouffement.


Cette agitation du sommeil est donc un autre signe indiquant une possible apnée du sommeil. Ainsi si lors du réveil on constate que les draps sont fortement dérangés, cela peut constituer un indice complémentaire.


Les signes au réveil et en journée

L’un des éléments indiquant l’existence d’une apnée du sommeil est une extrême fatigue diurne. A cette asthénie, des épisodes de somnolences peuvent apparaître, que ce soit au travail, durant les trajets, pendant la conduite d’un véhicule. 

Tout aussi gênant, voire handicapant, des maux de tête se présentent quasiment quotidiennement, privant la personne souffrant d’apnée du sommeil d’une vie normale.

apnee du sommeil


Une irritabilité et une sensibilité particulière se manifestent du fait de cette fatigue permanente et des céphalées.

L’hygiène de vie et les antécédents médicaux

Il faut aussi surveiller certains points qui peuvent augmenter les risques d’apnée du sommeil. Lorsque l’on est en surpoids, les probabilités de ronflement augmentent ce qui peut induire la présence d’une apnée du sommeil.

Si le surpoids est un facteur important, d’autres peuvent accroître le risque d’obstruction des voies respiratoires. Ainsi la consommation d’alcool ou des cigarettes, de même que la prise de somnifères sont autant de points à surveiller.


L’apnée du sommeil peut aussi être liée à certains antécédents médicaux, en particulier dans les cas d’apnée centrale du sommeil. On notera ainsi que l’existence de problèmes liée à des lésions du système nerveux central, à une insuffisance cardiaque, une tumeur cérébrale, et toutes maladies neurologiques peuvent être à l’origine de ce type d’apnée. 


Confirmer les indices d’une apnée du sommeil

En présence de ces facteurs il est donc nécessaire d'effectuer un diagnostic plus approfondi, en effectuant un test nocturne qui permettra de confirmer l’existence d’une apnée du sommeil.


Plus une apnée du sommeil est détectée tôt, meilleure sera la prise en charge afin d’en réduire les conséquences sur la santé du patient.

%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux