Bruxisme : définition, cause et conséquences

Bruxisme : définition, cause et conséquences

Si le terme bruxisme ne vous dit surement rien, le grincement des dents, en revanche, devrait vous rappeler quelque chose. Aujourd’hui, 10 à 15% de la population française est touchée par ce trouble pourtant peu connu. Nous vous dévoilons toutes les informations importantes à ce sujet, pour que vous sachiez enfin exactement ce que c’est et quelles en sont les causes et les conséquences.

Le bruxisme, qu’est-ce que c’est ?

Le bruxisme appelé, plus communément, grincement des dents, est un frottement et/ou un serrement des dents involontaire, sans but fonctionnel. Notre mâchoire se met en mouvement lors des repas afin de mastiquer la nourriture. Dans le cas de bruxisme, nos muscles manducateurs se mettent en mouvement sans fonctions déterminées et c’est donc pourquoi le bruxisme est considéré comme un trouble fonctionnel incontrôlé, une dysfonction temporo-mandibulaire. Il existe deux types de bruxismes portant des appellations différentes. Ainsi, on distingue le bruxisme dynamique/excentré qui correspond aux frottements des dents du haut sur celles du bas produisant un grincement dérangeant, du bruxisme statique/centré qui correspond au serrement de la mâchoire et qui ne conduit à aucun son. On distingue également le bruxisme nocturne qui est le plus courant et le bruxisme diurne (en journée). Celui-ci est généralement un bruxisme statique, et est beaucoup plus facile à traiter car il peut être conscientisé et donc contrôlé. Le bruxisme n’est pas un trouble incurable. Au contraire, il peut être épisodique et tous nous toucher. Il peut concerner aussi bien les enfants que les adultes, voire même, il affecterait plus les enfants que les autres âges. Ainsi, 33% des enfants de six ans sont touchés par ce problème alors que seulement 8% des adultes le connaissent. Cela serait un comportement normal aidant à faire tomber les dents de lait et devant s’arrêter avec la poussée des dents définitives.

bruxisme explication

Le bruxisme peut se révéler assez difficile à diagnostiquer car étant nocturne et inconscient, les patients ne s’en rendent pas compte. Le dépistage se fait généralement grâce au conjoint qui, lui, est dérangé par le grincement des dents. Le constat du trouble peut se faire également par rapport à l’usage prématuré des dents ou aux douleurs faciales. Pour un diagnostic plus précis et définitif, les laboratoires du sommeil captent s’il y a une activité musculaire rythmique et enregistrent s’il y a des sons de grincements durant le sommeil des patients.

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Et recevez tous les mois :

✔ Les derniers articles du blog

✔ Nos réductions exceptionnelles en avant première

Quelles sont les causes du bruxisme ?

Si aucune étude ne peut démontrer de manière certaine les causes du bruxisme, celui-ci proviendrait de causes multifactorielles. En premier lieu, le stress, l’anxiété, la compétitivité ou encore l’hyperactivité seraient des facteurs le favorisant largement. L’hygiène de vie serait aussi en cause, comme la consommation d’alcool, de tabac, de drogues, à cause de leur action chimique. S’il n’y aurait pas de différence d’affectation en fonction du sexe, il y aurait en revanche un facteur génétique. Ainsi, les enfants de bruxeurs auraient plus de risques d’être touchés à leur tour par ce problème. D’autres facteurs sembleraient aggraver et/ou favoriser l’apparition de ce trouble, comme le fait de dormir sur le dos permettant à la mâchoire d’effectuer un mouvement de va et vient, d’avoir une respiration buccale, ou encore notre alimentation. etc. . Avoir un mauvais alignement dentaire, une malocclusion importante, ou une infraclusion dentaire , amèneraient également plus de risques à développer le bruxisme. Enfin, tout ce qui a trait aux traumatismes, comme les accidents de voiture, les traumatismes cervicaux ou articulaires, les anesthésies, pourrait être le déclencheur de grincement des dents.

bruxisme definition

Quelles sont les conséquences du bruxisme ?

Les conséquences du bruxisme sont nombreuses, variées et d’intensité différentes selon la fréquence et l’importance du trouble. Les personnes bruxomanes ont presque toutes les mêmes symptômes, à savoir, douleurs dans la mâchoire, dans les joues, aux tempes, en avant de l’oreille et enfin, une usure prématurée des dents. Les frottements de dents pouvant durer plusieurs minutes à la suite ( 6 à 8 minutes ) les conséquences sur les dents sont donc nombreuses : risque de déchaussement dentaire, voire même de fractures, hypersensibilité qui peut augmenter, perte des tissus dentaires comme l’émail, la dentine, la pulpe etc. et dégâts des gencives. Le bruxisme peut également avoir des effets sur la santé générale, tels que des maux de tête, une dégradation de la qualité du sommeil et donc une fatigue chronique. Enfin, l’esthétique est en jeu, le bruxisme affectant les dents, il affecte par là même le sourire.

Bruxisme et apnée du sommeil, un lien ?

Le lien entre bruxisme et troubles du sommeil est clair. Le bruxisme nocturne se manifeste dans la phase paradoxale du sommeil. Si le bruxisme ne réveille pas littéralement la personne en souffrant, il altère donc tout de même la qualité du repos, l’empêchant d’être réparateur. Il semblerait même, que le bruxisme ne soit qu’un des signes visibles d’un problème plus large. Ainsi, la mâchoire ne serait pas la seule à être touchée par ces contractions, mais le corps entier en serait la proie. C’est pourquoi ce trouble est classé comme un trouble moteur lié au sommeil. Mais plus loin que cela, les enquêtes sur le bruxisme mettent en lien celui-ci et l’apnée du sommeil. Ainsi, selon une étude américaine, un patient sur quatre atteint d’apnée du sommeil serait également atteint de bruxisme nocturne. On ne saurait donc dire si l’apnée du sommeil favorise l’apparition du bruxisme ou si c’est plutôt l’inverse, mais ce qui est sûr c’est que généralement, les personnes souffrant de l’un, souffrent également de l’autre.

bruxisme apnée du sommeil

Par conséquent, le bruxisme est un trouble à prendre en considération tant pour sa santé dentaire que générale. S’il n’existe pas un traitement commercialisé pour enrayer cette maladie, il existe néanmoins de nombreuses options pour limiter les conséquences ou tenter de limiter ce trouble. De nombreuses enquêtes cherchent encore les causes précises et des traitements adéquats. Les progrès sont donc à venir !

Restez informé

Découvrez naśtent™

naśtent™ est une orthèse discrète qui s'insère par le nez et dont l'extrémité atteint le voile du palais. Il permet de maintenir une respiration régulière empêchant l'obstruction des voies respiratoires à l'origine de réveils fréquents, d'apnées du sommeil et de ronflements.

Arrêtez de ronfler

naśtent™ est la nouvelle génération de dispositifs médicaux pour arrêter de ronfler.

Prix : 25.00€

Pour quoi débuter avec le starter-kit ?

Starter kit a été conçu pour vous arrêter rapidement de ronfler et vous habituer progressivement à nastent™. Disponible en deux versions (pour narine droite et pour narine gauche), il vous servira à identifier le nastent™ classic adapté à votre morphologie pour en finir avec les ronflements et réduire les apnées du sommeil.

Achetez votre starter-kit

Déterminez votre meilleure narine

Choisir son côté

Starter kit narine gauche
Starter kit narine droite
Cliquez sur ce lien pour essayer les 2 et profiter de la livraison gratuite

Partagez cet article

%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux