L’appareillage PPC : indication, efficacité et prise en charge

L’appareillage PPC : indication, efficacité et prise en charge

L’appareillage PPC (ventilation en Pression Positive Continue) permet de traiter le syndrome obstructif d’apnée hypopnée du sommeil. Le SAHOS se manifeste par une perturbation du flux respiratoire, qui mène à des interruptions ou des réductions de la respiration au cours du sommeil nocturne. Les conséquences sur le quotidien du patient sont lourdes : somnolence, fatigue, maux de tête… Dans ce contexte, l’appareillage par PPC peut représenter une bonne solution de traitement.

Vous avez tout essayé ?

Essayez ce tube révolutionnaire et respirez ! Des milliers de Français l'ont adoptés pourquoi pas vous ?

Dispositif médical contre le ronflement, consultez votre ORL.

DÉCOUVRIR

L’appareillage PPC : indication

Dispositif visant à assister la respiration du patient, la ventilation en pression positive continue est principalement indiquée dans le cadre d’un syndrome d’apnée du sommeil.

Apnée du sommeil : appareillage PPC pour assister la respiration du patient

2 à 4 % de la population en souffre, le syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil touche de nombreux individus, parfois sans qu’ils le sachent. Il se manifeste par des pauses longues et fréquentes de la respiration au cours du sommeil nocturne : dans ces conditions, le sommeil est entrecoupé de micro-réveils. Au réveil et tout au long de la journée, le patient qui fait de l’apnée du sommeil ressent une fatigue disproportionnée. Autre conséquence néfaste de ce trouble du sommeil, le taux d’oxygène dans le sang diminue considérablement : le risque cardiaque est important.

Lorsque l’apnée du sommeil est diagnostiquée – au terme d’un examen médical de type polysomnographie ou polygraphie ventilatoire – le patient peut se voir prescrire l’utilisation d’une machine à pression positive continue. L’appareillage PPC permet au patient de maintenir une respiration constante tout au long de la nuit, pour un sommeil réellement reposant.

A noter : l’apnée du sommeil est caractérisée lorsque l’indice d’apnées hypopnées (IAH) est supérieur à 5. De 5 à 15, l’apnée du sommeil est considérée comme légère, elle est modérée entre 15 et 30 et sévère au-delà.


appareillage PPC symptome

Prescription d’un appareillage par PPC : les symptômes de l’apnée du sommeil

L’appareillage par PPC est indiqué pour traiter l’apnée du sommeil. Mais comment détecter cette pathologie ? Les symptômes s’observent de nuit d’une part, de jour d’autre part.

Les symptômes nocturnes de l’apnée du sommeil :

  • Ronflements bruyants.
  • Respiration entrecoupée.
  • Sensation d’étouffement.

Les symptômes diurnes du SAHOS :

  • Fatigue et somnolence.
  • Assoupissement au volant.
  • Difficultés de concentration.
  • Maux de tête.

La survenance de ces symptômes doit mener à des examens médicaux poussés en vue de prescrire un appareillage PPC.

Quels facteurs de risque du SAHOS ?

Certains individus sont prédisposés à souffrir d’apnée du sommeil, notamment les hommes, les personnes âgées et les personnes souffrant de surpoids voire d’obésité. Ces derniers sont en effet susceptibles de développer un syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil dans la mesure où des dépôts de graisse s’installent dans l’arrière-gorge, obstruant les conduits respiratoires pendant la nuit.

L’appareillage PPC : fonctionnement

L’appareillage par PPC se présente sous la forme d’un masque nasal ou bucco-nasal, à porter la nuit. Le masque par pression positive continue est relié à un petit boîtier. C’est par l’intermédiaire de ce boîtier que l’air est insufflé dans les voies respiratoires du patient.

L’air insufflé par la machine permet le maintien de l’ouverture des voies aériennes : la circulation de l’air est ainsi garantie pendant toutes les phases du sommeil, et le patient n’est plus sujet aux pauses respiratoires.

En fonction des résultats des examens médicaux destinés à diagnostiquer l’apnée du sommeil, le médecin prescrit au patient le matériel adapté. Différents paramètres de l’appareillage PPC sont variables, et notamment :

  • L’intensité et le nombre de niveaux de pression d’air délivrée pendant les phases inspiratoires et expiratoires.
  • L’existence ou non d’un mode d’auto-pilotage intelligent.

Du point de vue de l’ergonomie : l’appareillage PPC pèse entre 1 et 2 kg. Le masque est maintenu sur le visage via des sangles réglables. La génération du débit d’air induit un bruit de 25 à 30 dB.

 

L’appareillage PPC : efficacité

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

Et recevez tous les mois :

✔ Les derniers articles du blog

✔ Nos réductions exceptionnelles en avant première

Le SAHOS est à l’origine d’une fatigue intense et d’une mauvaise oxygénation. En tant que traitement de l’apnée du sommeil, l’appareillage par PPC doit procurer les bénéfices suivants : diminution de la fatigue diurne, attention optimale et concentration améliorée, diminution du risque d’accidents cardiaques, disparition des états de somnolence et amélioration de la tension artérielle.

L’efficacité de la pression positive continue a été prouvée : les patients qui optent pour ce traitement des troubles du sommeil affirment avoir amélioré la qualité de leur quotidien de nuit comme de jour, contribué à une vie de couple favorisée et prolongé leur espérance de vie.

A noter : plus de 70 % des patients sont débarrassés de leur syndrome d’apnée du sommeil lors d’une utilisation assidue de l’appareil de ventilation par pression positive continue.

L’efficacité de l’appareillage PPC reste néanmoins liée au niveau de tolérance du patient, directement dépendant de leur réaction aux effets indésirables.

appareillage PPC efficacite

L’appareillage PPC : effets indésirables et conditions de remboursement.

Effets indésirables et tolérance à la ventilation par PPC :

Une grande majorité des patients – 70 à 80 % – tolèrent l’appareillage de nuit. Cette tolérance dépend directement des critères suivants :

  • Le degré de suivi du patient : le suivi technique et le suivi médical doivent suffire à accompagner, à rassurer et à mesurer l’efficacité du traitement en vue de conforter le patient dans son utilisation de l’appareillage.
  • La survenance d’effets secondaires indésirables : les effets indésirables de l’appareillage PPC sont peu nombreux. Parmi eux, l’irritation cutanée, la rhinite et la conjonctivite.
  • La tolérance à l’inconfort : bien que discret et peu bruyant, l’appareil reste encombrant. Il peut en sus impliquer une sécheresse buccale ressentie comme désagréable. Enfin, le masque peut représenter un obstacle à la vie intime du couple.

Appareillage PPC : remboursement.

En 2017, le coût annuel de l’appareillage s’élève à environ 850 €. La Sécurité Sociale rembourse le dispositif à hauteur de 60 %. Attention, le remboursement est soumis à des conditions strictes d’observance du traitement.

Restez informé

Découvrez naśtent™

naśtent™ est une orthèse discrète qui s'insère par le nez et dont l'extrémité atteint le voile du palais. Il permet de maintenir une respiration régulière empêchant l'obstruction des voies respiratoires à l'origine de réveils fréquents, d'apnées du sommeil et de ronflements.

Arrêtez de ronfler

naśtent™ est la nouvelle génération de dispositifs médicaux pour arrêter de ronfler.

Prix : 25.00€

Pour quoi débuter avec le starter-kit ?

Starter kit a été conçu pour vous arrêter rapidement de ronfler et vous habituer progressivement à nastent™. Disponible en deux versions (pour narine droite et pour narine gauche), il vous servira à identifier le nastent™ classic adapté à votre morphologie pour en finir avec les ronflements et réduire les apnées du sommeil.

Achetez votre starter-kit

Déterminez votre meilleure narine

Choisir son côté

Starter kit narine gauche
Starter kit narine droite
Cliquez sur ce lien pour essayer les 2 et profiter de la livraison gratuite

Partagez cet article

%3Cp%3EChoisissez+le+Starter+kit+correspondant+%26agrave%3B+la+narine+avec+laquelle+vous+respirez+le+mieux%3C%2Fp%3E

Choisissez le Starter kit correspondant à la narine avec laquelle vous respirez le mieux